Votre nouvelle expérience nature : le Bain de Forêt

Découvrez le “Bain de Forêt”, une expérience inédite d’introspection. Au contact avec la nature, vous toucherez votre authenticité, (re)trouverez sérénité et regain d’énergie.

Avec l’association FOVEA, le Domaine de la Cabane Verte propose, à partir du printemps 2020 des sorties “Qigong Shinrin-yoku” dans le Morvan (Parc naturel de Bourgogne).

La Sylvothérapie (thérapie par les arbres), pratique qui consiste à passer du temps en forêt pour prendre soin de sa santé, nous vient du Japon, où elle est communément appelée Shinrin-yoku (森林浴, littéralement le « bain de forêt »). Les américains parlent de «Tree Hugging». Elle est utilisée en visée thérapeutique (pour les troubles nerveux, respiratoires, digestifs, les désordres psychiques, psychiatriques) mais aussi tout simplement pour “mieux être” dans son corps et son esprit.
Un peu de lecture…

Actu Votre nouvelle expérience nature : le Bain de Forêt - Arbre avec des mains

Voici une proposition d’initiation au “Bain de forêt” qui allie le Shinrin-Yoku à une pratique du Qi-gong, dans un cadre particulièrement propice : le Parc naturel régional du Morvan. Appelé “Petit Canada de la Bourgogne”, il réunit la forêt, l’eau (avec ses nombreux lacs) et l’air (parfaitement pur).

Avec Lou (professeur de Qi Gong et Fasciathérapeute), c’est une plongée végétale dans le silence et l’attention : harmonisation corps/mental, apaisement, oxygénation des tissus profonds et des organes, équilibre.
Au programme : marche sensible, assise silencieuse, exploration sensorielle, mouvements taoïstes des immortels (Daoyin, formes anciennes du qigong), respiration, posture de l’arbre.

Par une sélection de mouvements, enchaînements et postures, vous visiterez en douceur votre mobilité pour l’améliorer. Relâchement, étirements, essorage, glissements, coordination, ancrage, stabilité et équilibre, respiration énergétique et pulmonaire…
Ici, rien de mystique et pas de discours. C’est une simple proposition de mise en relation au mouvement, celui du corps baigné dans la nature. Chacun y trouve sa dimension, son envie. Il suffit d’être là. L’arbre y sera.

Sur le chemin, c’est avant tout nous-même que nous rencontrons. Mais ce peut être un oiseau qui pépie, une feuille qui tremble sous la brise, une brindille qui craque sous le pied, une goutte de rosée, l’écorce d’un arbre sous les doigts. Un langage universel.
Que l’on habite en ville ou en milieu rural, prenons nous le temps de vraiment regarder les arbres, les approcher, les toucher, leur parler ? Prenons-nous soin de nous-même, à chaque geste, chacune de nos respirations ?

Le silence, la nature, l’arbre ont tant à nous dire.

Choisissez votre séjour

date d'arrivée

date de départ

nombre de personnes

%s